English   Linked In   Linked In

Les salaires des professeurs américains


Publié le 04 janvier 2012

Les collègues européens, et plus particulièrement français sont souvent envieux des salaires qu'ils pourraient avoir (ou qu'ils pensent pouvoir obtenir) aux Etats-Unis.

Un site permet de se faire une idée claire, en proposant en ligne les salaires annuels des collègues américains dans quelques universités très représentatives :

http://www.collegiatetimes.com/databases/salaries

Etonnament, un tel site n'est pas disponible pour la France...

Le débat n'est probablement pas clos. Néanmoins, en regardant dans le détail, collègue par collègue, il apparaît que les variations de salaires 1/ peuvent être très importantes, 2/ ne sont pas totalement corrélées au niveau des publications et 3/ que les niveaux moyens de salaires sont effectivement bien au dessus de ce que peuvent espérer les enseignants chercheurs de haut niveau en France.

Bien évidemment, cette différence se retrouve au niveau des doctorants, des assistants de recherche et des post-docs qu'il est difficile d'attirer en France dans les conditions actuelles, sauf dans quelques institutions qui, faisant preuve de flexibilité, arrivent à proposer des conditions de travail et de rémunération compétitives. Elle reflète aussi, plus largement, un "déclassement" de la fonction de Professeur des Universités au sein de la société française - par rapport à d'autres professions qui s'en sortent mieux dans les comparaisons internationales. Chaque société décide de ses priorités et il serait bon, pour l'avenir de notre pays, que nos dirigeants puissent les changer et faire le pari du développement des connaissances et de l'innovation. Cela passe probablement, en partie, par une revalorisation des traitements des enseignants chercheurs afin de remettre la France en bonne position dans la compétition internationale que se font les Universités. Mais pas seulement.

Recherche