English   Linked In   Linked In

"La mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences"


Publié le 13 octobre 2021

Le rapport de l'Assemblée Nationale sur la "mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences" cite les travaux de la ChaireEppp de l'IAE Paris - Sorbonne. Le rapport est disponible ici : https://lnkd.in/eQ_BdnSQ

Au cours de mon audition à l'Assemblée Nationale, j'ai rappelé que  « Deux facteurs principaux peuvent être avancés pour expliquer de tels écarts de prix entre DSP et régies. Le premier est que le prix résulte des conditions dans lesquelles l’appel d’offres a eu lieu lors du passage à une délégation de service public. Le second est qu’une collectivité peut décider de confier la prestation à un opérateur privé dès lors que le service à gérer est complexe, par exemple en raison d’une forte pollution, d’une faible densité de population ou d’un sous-investissement chronique sur le réseau par le passé. [...]". Dans les faits, toutes choses égales par ailleurs, les prix de l'eau en régies publiques et en DSP sont sensiblement les mêmes en France, sur la période 1998-2008. Voir notre article avec Eshien Chong et Brian Silverman


Recherche